L'histoire

Courage après la bataille - Peter Jackson-Lee

Courage après la bataille - Peter Jackson-Lee


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Courage après la bataille – Peter Jackson-Lee

Courage après la bataille – Peter Jackson-Lee

Il s'agit d'un regard stimulant sur l'impact à long terme du combat sur les vétérans militaires, couvrant un éventail impressionnant de sujets. Nous commençons par une série de chapitres sur ces vétérans qui ont été blessés - examinant comment ils sont évacués du champ de bataille, les systèmes médicaux derrière la ligne de front, le type de blessures les plus couramment subies et les traitements impressionnants actuellement proposés. Chacune de ces sections comprend également une enquête historique, portant généralement sur le siècle dernier environ, à partir de la Première Guerre mondiale. Nous passons ensuite à l'examen des blessures moins visibles – les problèmes causés par la drogue et l'alcool, les problèmes de santé mentale et l'impact de la famille. Enfin, il y a un examen du Pacte des Forces armées relativement nouveau et du secteur de la charité militaire.

Un problème important est qu'on nous dit souvent des choses assez contradictoires, parfois sur une seule page. Cela se produit en particulier dans les sections sur la santé mentale et la criminalité, où l'on nous dit à la fois que les anciens combattants sont moins susceptibles et plus susceptibles d'être impliqués. À certains égards, il s'agit d'un problème de sources - différents projets de recherche ont abouti à des résultats différents à des moments différents, et il y a souvent une différence entre les chiffres globaux et une recherche plus ciblée (les anciens combattants étant beaucoup plus susceptibles de souffrir de problèmes que de soutenir Personnel). Le problème ici est que les différents chiffres sont

Je ne suis pas d'accord avec tout ce que dit l'auteur, en particulier son point de vue sur les différentes enquêtes sur d'éventuels crimes commis par des militaires britanniques en Irlande du Nord, en Irak et en Afghanistan. La manière dont certaines de ces enquêtes ont été traitées peut être critiquée, mais pas le principe de base selon lequel les membres des forces armées britanniques doivent être tenus à des normes élevées (même si leurs opposants n'obéissent pas aux mêmes règles). C'est particulièrement vrai lorsque l'on opère sur le terrain, mais aussi dans nos récentes guerres à l'étranger, où l'une des clés du succès doit être de gagner un soutien local. Je ne suis pas non plus d'accord avec l'idée que ces enquêtes devraient être entièrement menées par l'armée - le côté opposé du Pacte des forces armées est que l'armée doit être perçue comme étant à la hauteur de ces normes élevées, et l'autorégulation est loin d'être discréditée. pour me rassurer.

Cependant, ce sont des défauts mineurs. Dans l'ensemble, il s'agit d'un regard émouvant et stimulant sur les problèmes rencontrés par les vétérans militaires, les systèmes en place pour les aider et la manière impressionnante dont la grande majorité des vétérans font face au stress auquel ils sont confrontés. La propre expérience militaire de l'auteur lui confère un niveau d'authenticité qui, autrement, ferait défaut. Il existe également un résumé très utile des organismes de bienfaisance militaires, de leurs rôles et de la façon de les contacter. Ce livre est utile pour les non-anciens combattants, aidant à donner une idée des problèmes rencontrés par les anciens militaires, et pour les anciens combattants, démontrant quelle aide est disponible.

Chapitres
Évacuation du champ de bataille
Transportez la victime à l'hôpital depuis le champ de bataille
Traumatisme des champs de bataille
Amputation et prothèses
Plaies faciales, masques faciaux, surdité et cécité
Veuves de guerre
Drogues, alcool, prison, itinérance et dépression
Comment cela affecte la famille
Pacte des forces armées et troisième secteur (caritatif)
Jeux Invictus
Liste des organismes de bienfaisance (août 2018)

Auteur : Peter Jackson-Lee
Édition : Broché
Pages : 372
Editeur : Brown Dog Books
Année : 2019



7 choses que vous ne savez peut-être pas sur la bataille de Chancellorsville

Chancellorsville est largement considéré comme Lee&# x2019s plus grand&# x2014et le plus improbable&# x2014victoire. Bien qu'il soit en infériorité numérique de près de 2 contre 1, Lee a opté pour une tactique risquée et très inhabituelle. Il a choisi de diviser ses forces plus petites&# x2014pas une fois, mais deux fois&# x2014pour affronter l'armée de Hooker&# x2019s, y compris un raid audacieux de Thomas &# x201CStonewall&# x201D Jackson sur le général de l'Union&# x2019s flanc droit. Pris complètement au dépourvu, Hooker n'a pas appuyé sur son avantage, se repliant plutôt sur des positions défensives avant de finalement se retirer de l'autre côté de la rivière Rappahannock.


La vie de Stonewall Jackson

Il est né vers minuit du 20 au 21 janvier 1824, dans une petite maison au cœur de Clarksburg, en Virginie (aujourd'hui Virginie-Occidentale). Son père avocat a toujours eu des difficultés financières. Mort de la typhoïde à l'âge de deux ans, Thomas laisse sa famille appauvrie. Lorsque sa veuve, Julia Neale Jackson, s'est remariée quatre ans plus tard, son nouveau mari n'a pas pu subvenir aux besoins ou n'a pas souhaité élever ses enfants plus âgés, qui ont été confiés à des parents. Thomas a été envoyé vivre avec son oncle Cummings Jackson, qui exploitait un moulin à farine et une scierie près de la ville de Weston, à environ 25 miles du lieu de naissance de Thomas. (Le moulin à farine est toujours debout, sur le terrain du camp 4-H de l'État de Virginie-Occidentale à Jackson's Mill.) Thomas a trouvé une maison avec Cummings mais peu d'amour familial. Les circonstances de sa jeunesse peuvent avoir contribué à sa nature taciturne et à son autonomie.

En 1842, à l'âge de 18 ans, il devint brièvement agent de police du comté de Lewis, mais fut également l'un des quatre résidents locaux à se présenter pour un poste à l'Académie militaire de West Point. La nomination est allée à Gibson Butcher, mais Butcher s'est rapidement retiré de l'académie et Jackson, dans l'espoir d'obtenir une éducation qu'il ne pourrait autrement pas se permettre, est allé voir le membre du Congrès Samuel Hays pour devenir le remplaçant de Butcher. Il a obtenu le rendez-vous.


Courage après la bataille Format Kindle

Courage après la bataille - L'histoire de la façon dont les membres des forces armées survivent à leurs blessures mentales et physiques après avoir quitté le service
Peter JACKSON-LEE
Bath, Partenariat d'auto-édition, 2019
370 pages ISBN 978-1-78545-344-1 (sbk)

Le titre subsidiaire de ce livre explique succinctement son objectif et son contenu. Dans un sens, c'est un livre qui donne à réfléchir, dans un autre c'est inspirant. Il y a onze chapitres principaux dans le livre, en commençant par l'évacuation du champ de bataille vers les Jeux Invictus et une liste utile d'organisations caritatives. Le livre n'est pas pour les âmes sensibles, car il couvre des sujets tels que les amputations et les blessures au visage.

Chacun des chapitres fournit de nombreux exemples personnels des réalités auxquelles les membres de nos forces armées ont été confrontés après leur implication dans une situation de type guerre. Il s'agit principalement des conflits récents en Irak et en Afghanistan. L'auteur a bien écrit ce livre, car les sujets sont difficiles et sensibles à couvrir. Il y a des photographies incluses tout au long du livre, dont certaines sont des personnes blessées. Il convient de garder à l'esprit que chaque photographie est celle d'une personne réelle qui a dû vivre avec la blessure traumatique qu'elle a subie. Le dernier chapitre fournit des détails sur les organismes de bienfaisance associés au soutien du personnel des forces armées, à la fois actuels et passés. Le seul problème avec cela est que les détails peuvent changer avec le temps, et j'espère que cette liste complète est disponible quelque part en ligne.

En résumé, dans ses remerciements, l'auteur déclare : « J'espère que le contenu donnera au public un aperçu des problèmes et des obstacles que doivent surmonter les militaires qui ont quitté les forces armées à la suite de blessures physiques et/ou mentales. mon avis, ce livre atteint et dépasse cet objectif. J'ai trouvé cela très stimulant, et avec mon intérêt principal pour la Seconde Guerre mondiale, je me suis posé des questions sur le sujet de ce livre tel qu'il s'appliquait également à cette période. Une étude comparative serait à mon sens très intéressante. Dans l'ensemble, un livre très puissant et stimulant que je recommande à tous les lecteurs.

Courage After The Battle écrit par l'ancien vétéran de la Royal Marine et des Malouines Peter Jackson-Lee, est un livre qui emmène le lecteur dans un voyage que la plupart des gens ne connaîtront jamais. Le livre est un récit de voyage qui explique comment les hommes et les femmes militaires naviguent de la blessure au champ de bataille à la vie civile. Le livre examine également l'histoire de la médecine de champ de bataille, les soins de santé mentale, les prothèses, la chirurgie reconstructive, la politique et les changements dans le bien-être social. À tour de rôle, les livres sont inspirants, fascinants et profondément troublants.

Le livre est écrit dans un style et un ton équilibrés, pragmatiques et directs. Peter Jackson-Lee laisse les vétérans, les familles, les professionnels de la santé, les travailleurs caritatifs et les faits parler d'eux-mêmes. Il explique l'histoire de chaque avancée technique, médicale et procédurale qui permet de survivre à une blessure sur le champ de bataille. Cependant, alors que la capacité de survie globale des blessures sur le champ de bataille a régulièrement augmenté, le contraire est vrai pour les soins de longue durée. Les gouvernements consécutifs ont supervisé des coupes punitives dans la fourniture de tout, des soins de santé mentale au logement, et bien plus encore.

Le dernier tiers du livre de Peter Jackson-Lee explique l'alliance entre les forces armées, la nation et le gouvernement britannique. Le livre répertorie également environ 150 organisations caritatives nationales et autres organisations qui fournissent aide et soutien au personnel militaire actuel, aux anciens combattants et à leurs familles. Le fait que plus de 70 pages du livre énumèrent simplement des organisations caritatives qui offrent un soutien est alarmant. Il démontre la trahison du Pacte des forces armées et l'échec lamentable des politiques gouvernementales qui remontent à des décennies. À bien des égards, ce livre est l'histoire d'une honte nationale choquante et éternelle.


Ces livres devraient être sur votre liste de lecture d'été

Parfois, s'asseoir avec un livre peut sembler indulgent lorsque les tâches ménagères doivent être effectuées sans cesse, les besoins de la famille ont souvent la priorité sur les vôtres ou vous pourriez passer plus de temps à vous rendre d'un événement pour enfants à un autre. Pour vous inspirer à pratiquer un peu d'amour-propre, Military Families présente sa liste de lecture de l'été 2019.

La plupart des adultes lisent encore pour eux-mêmes. Le PEW Research Center indique qu'environ les trois quarts des Américains ont lu un livre au cours des 12 derniers mois et que l'utilisation de livres audio est en augmentation. Si vous n'avez pas le temps de tenir un livre physique, écoutez un livre audio lors d'un trajet domicile-travail. Si vous attendez la fin d'un cours de danse, un ebook vous attend sur n'importe quel appareil mobile avec vous.

Mais ne soyez pas perplexe sur ce qu'il faut lire. Essayez de commencer par l'un de ces livres suggérés par les contributeurs du numéro de juillet :

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Simon & Schuster.

“Inconvenant : un mémoire de désobéissance» par Anuradha Bhagwati

« Je suis ravi de lire ‘Unbecoming : A Memoir of Disobedience’ d’Anuradha Bhagwati. J'aime lire des mémoires, en particulier celles écrites par des femmes fortes qui ont vécu des expériences si radicalement différentes de la mienne. J'ai toujours eu un profond respect pour les femmes dans le service et je suis curieuse d'en savoir plus sur la vie de Bhagwati. -Jenn Bédard

“Histoires autour de la table : rire, sagesse et force dans la vie militaire» par de nombreux écrivains de familles militaires

"J'ai lu de nombreux livres écrits par des conjoints de militaires, mais celui que je veux toujours lire est" Histoires autour de la table ". Il contient des histoires courtes de plus de 40 familles de militaires, discutant de tout, de l'humour des échecs du PCS à la tragédie de déploiements et de divorce. Je suis sûr que chaque conjoint de militaire peut se rapporter à certains des souvenirs partagés à l'intérieur. » -Lizann Lightfoot

“American Spirit : profils de résilience, de courage et de foi» par Taya Kyle

« Mon sac de plage comprendra ‘American Spirit : Profiles in Resilience, Courage, and Faith’ de Taya Kyle. Je ne vois rien de plus inspirant que de lire les histoires de personnes qui ont transformé l’adversité en triomphe. -Kara Ludlow

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de la page Facebook de l'auteur Kim Mills.

“Jusqu'à la maison" par Kim Mills

« Cet été, je lis la série « Way Home ». Il s'agit de deux jeunes qui trouvent de l'amitié, de l'amour et des moments pour se sauver de la vie, avant et après son entrée dans l'armée. Je parcoure généralement des livres comme celui-ci parce que je suis impatient de comprendre leurs histoires. Merci à l'auteur, Kim Mills, qui est une autre épouse de militaire ! » – Tiffany Lawrence

“Le héros de Véronique» par Veronica Ortiz Rivera et Jared Laskey

"Ma lecture d'été comprend" Veronica's Hero "de Veronica Ortiz Rivera et Jared Laskey (Lulu Publishing Services), les mémoires d'une veuve de Marine sur l'amour et la perte de Javier Ortiz Rivera dans le conflit en Afghanistan. Le cœur de la nation s'est brisé lorsqu'une photo de leur fils saluant le cercueil de son père est devenue virale en 2010, et j'ai hâte d'entendre la suite de l'histoire. -Cristal Kupper

“La vingtaine dans votre poche : un guide pour la gestion de l'argent pour la vingtaine» par Kate Nixon Anania

« Un livre sur les finances personnelles qui est aussi une lecture amusante et facile ?! « Twenties in Your Pocket : a Twenty-Something’s Guide to Money Management » de sa collègue Kate Nixon Anania est exactement cela. Kate est économiste et blogueuse, mais ce qui rend ce guide vraiment attrayant, ce sont les anecdotes humoristiques qu'elle partage sur ses expériences en tant que jeune diplômée fauchée. -Lila Quintiliani

Photo par Amy Pottinger.

“G.I. Chiens : Judy» par Laurie Calkhoven et «Pas de meilleur ami» par Robert Weintraub

« Ma liste de lecture d'été ? Pourquoi, cela inclut bien sûr du temps mère-fille. Nous adorons notre Braque allemand à poil court, alors quand j'ai découvert qu'il s'agissait d'un véritable héros de guerre, j'ai été vendu. Judy était une survivante de la Seconde Guerre mondiale et une compagne de nombreux soldats. J'adore le fait qu'ils aient cette histoire pour les adultes et les enfants ! -Amy Pottinger

“Les épouses de Los Alamos" par TaraShea Nesbit

« Mon livre de prédilection est ‘The Wives of Los Alamos’ de TaraShea Nesbit, écrit sur les premiers époux stationnés à Los Alamos, Nouveau-Mexique, pendant la recherche nucléaire de la Seconde Guerre mondiale et le projet Manhattan. Ce livre partage la vie secrète des familles de Los Alamos d'un point de vue courageux et brillant. -Kimberli Roth

En plus de ces suggestions de notre écrivain, assurez-vous également de faire référence à nos critiques de livres approfondies :

  • « Grateful American : A Journey From Self to Service » par Gary Sinise
  • " Un chien nommé beau " par le sergent. Rob Kugler
  • « Où la lumière entre » par le Dr Jill Biden
  • " Final Flight Final Fight " par Erin Miller
  • « Courage après la bataille » de Peter Jackson-Lee

Pendant que vous lisez à vos enfants avant de vous coucher, pensez à mettre en pratique ce que vous prêchez. S'il est important pour votre enfant d'être un meilleur auditeur, d'apprendre de nouveaux mots et de devenir plus mondain, ne vous coupez pas court. Procurez-vous également un livre, quel que soit le format.


‘Courage After the Battle’ est une voix pour les vétérans britanniques

« Courage après la bataille » encourage les lecteurs à réfléchir sur la responsabilité de la société envers ses membres du service militaire.

"Courage After the Battle" de Peter Jackson-Lee explore les expériences des militaires qui sont blessés pendant leur service actif, dans le but d'éduquer les lecteurs civils sur ces défis et de fournir un soutien aux militaires.

Se concentrant principalement sur les forces armées britanniques, ce texte examine les conditions qui ont historiquement conduit à de graves blessures physiques et mentales, et examine diverses organisations du Royaume-Uni qui ont été créées pour traiter et guérir ces blessures par la suite. La structure du livre suit le processus d'évaluation, d'évacuation et de traitement pour diverses blessures graves, une partie importante du texte étant consacrée aux impacts à long terme de ces blessures, à la fois sur les militaires et leurs familles.

Dans ce texte, Jackson-Lee critique la façon dont les systèmes actuels servent, ou ne servent pas, le personnel militaire qui se sacrifie pour le bien de leur pays d'origine. Le courage identifie les domaines de faiblesse organisationnelle et affirme la nécessité d'un meilleur soutien, compte tenu de la pléthore d'organisations caritatives privées qui ont été créées pour reprendre là où les programmes nationaux de santé s'arrêtent, ou là où, selon Jackson-Lee, les programmes nationaux ne parviennent pas à soutenir adéquatement le personnel militaire .

Le livre est organisé par thème et peut fonctionner comme un manuel de recherche ou un texte de référence. Le texte de Jackson-Lee intègre de nombreuses preuves sous la forme d'anecdotes individuelles, de statistiques gouvernementales, de témoignages de première main, de recherches universitaires et d'informations glanées auprès d'organisations à but non lucratif. Cette collection variée de preuves rend le texte un peu comme une mosaïque ou une courtepointe en patchwork, comprenant des composants distincts uniques qui se combinent pour former un tout complexe et raconter une histoire plus vaste. À la fin du livre, Jackson-Lee fournit un index détaillé des organisations caritatives britanniques qui ont été créées pour soutenir le personnel de service.

Alors que l'écriture dans le livre peut parfois sembler un peu vagabonde et manque de concentration, ce texte sonne une alarme importante et implore les lecteurs de considérer de manière critique la relation entre la société civile et les forces armées.

Les lecteurs sont encouragés à réfléchir à la responsabilité de la société envers ses membres du service militaire et à déterminer dans quelle mesure la société rembourse sa dette envers ces personnes. En même temps, ce texte fournit un mécanisme par lequel les voix souvent ignorées des hommes et des femmes qui ont tant sacrifié pour le bien commun peuvent vraiment être entendues et valorisées.


Contenu

Lee est née Barbara Jean Tutt à El Paso, au Texas, fille de Mildred Adaire (née Parish) et de Garvin Alexander Tutt, lieutenant-colonel. [4] Lee est afro-américaine, et selon une analyse ADN, elle descend principalement du peuple de la Guinée-Bissau et de la Sierra Leone. [5] [6] Elle a bougé du Texas en Californie en 1960 avec ses parents de famille militaire et a assisté au Lycée de San Fernando dans le quartier Pacoima de Los Angeles. [7] Lee était une jeune mère célibataire de deux enfants recevant l'aide publique lorsqu'elle a commencé à fréquenter le Mills College. [8] Elle a reçu un MSW de l'Université de Californie, Berkeley, en 1975. [9]

En tant que président de la Mills College Black Student Union, Lee a invité la membre du Congrès Shirley Chisholm à prendre la parole sur le campus et a ensuite travaillé sur la campagne présidentielle de 1972 de Chisholm, en tant que déléguée à la Convention nationale démocrate de 1972. [10] Également en tant qu'étudiante, elle était bénévole au chapitre d'Oakland du Centre d'apprentissage communautaire du Black Panther Party et a travaillé sur la campagne à la mairie d'Oakland en 1973 du co-fondateur de Panther, Bobby Seale. [11]

Élections Modifier

Lee était membre du personnel du représentant américain Ron Dellums ainsi que membre de l'Assemblée de l'État de Californie et du Sénat de l'État de Californie avant d'entrer à la Chambre des représentants des États-Unis. Elle a été élue au Congrès lors d'une élection spéciale de 1998 avec 66% des voix. Elle a remporté le siège à part entière plus tard dans l'année avec 82,8% des voix et a été réélue neuf fois de plus sans opposition substantielle dans ce qui a longtemps été l'un des districts les plus démocrates du pays. Il a actuellement un indice de vote des partisans de Cook de D + 40, ce qui en fait le district le plus démocrate de Californie et le quatrième le plus démocrate du pays. Le district et ses prédécesseurs sont aux mains des démocrates sans interruption depuis 1959.

Durée Modifier

Le dossier de vote de Lee en tant que membre de la Chambre a été classé par le Journal national en 2007, sur la base de votes par appel nominal sur des questions économiques, sociales et de politique étrangère en 2006. Lee a obtenu un score global de 84,3%, ce qui signifie qu'elle a voté avec une position plus libérale que 84,3% de la Chambre. Journal national a marqué Lee comme votant à 82 % libéral sur les questions économiques, à 92 % libéral sur les questions sociales et à 65 % libéral sur la politique étrangère. La note de 92% sur les questions sociales provient du regroupement de Lee avec 35 autres législateurs de la Chambre qui sont tous à égalité pour le classement le plus élevé et le plus libéral. [12] Lee a reçu une note progressive de 97% de "The Progressive Punch", [13] et une note conservatrice de 4% de l'Union Conservatrice américaine. [14] En 2016, le rapport 2015 de GovTrack sur les membres du Congrès a classé Lee au 3e rang des membres les plus progressistes de la Chambre. [15]

Lee a soutenu le sénateur Barack Obama à la présidence de la primaire démocrate de 2008. [16] En février 2019, elle a soutenu la sénatrice Kamala Harris lors de la primaire démocrate de 2020. [17]

Opposition de l'AUMF Modifier

Lee a attiré l'attention nationale en 2001 en tant que seul membre du Congrès à voter « Non » sur l'autorisation d'utilisation de la force militaire contre les terroristes (AUMF), déclarant qu'elle avait voté non non pas parce qu'elle s'opposait à une action militaire, mais parce qu'elle croyait que l'AUMF, comme écrit, a accordé des pouvoirs trop larges pour faire la guerre au président à un moment où les faits concernant la situation n'étaient pas encore clairs. Elle « a mis en garde ses collègues de « faire attention à ne pas se lancer dans une guerre sans fin sans stratégie de sortie ni cible ciblée ». » [18]

"C'était un chèque en blanc pour le président d'attaquer toute personne impliquée dans les événements du 11 septembre - n'importe où, dans n'importe quel pays, sans égard à la politique étrangère à long terme de notre nation, aux intérêts économiques et de sécurité nationale, et sans limite de temps. En accordant ces des pouvoirs trop larges, le Congrès a manqué à sa responsabilité de comprendre les dimensions de sa déclaration. Je ne pouvais pas soutenir un tel octroi d'un pouvoir de guerre au président, je pense que cela mettrait en danger des vies plus innocentes. Le président a le pouvoir constitutionnel de protéger la nation de nouvelles attaques, et il a mobilisé les forces armées pour ce faire. Le Congrès aurait dû attendre que les faits soient présentés et agir en connaissance de cause des conséquences de notre action. » [19]

Ce vote a fait l'objet de reportages à l'échelle nationale et a suscité une réponse importante et extrêmement polarisée, le volume d'appels bloquant le standard de son bureau de Capitol Hill. Bien qu'il semble avoir reflété les croyances de la majorité de ses électeurs, la majorité des réponses d'ailleurs dans le pays étaient en colère et hostiles, certains la qualifiant de « communiste » et de « traître ». De nombreuses réponses comprenaient des menaces de mort contre elle ou sa famille au point que la police du Capitole a fourni des gardes du corps en civil 24 heures sur 24. [19] Elle a également été critiquée par des politiciens et dans des pages éditoriales de journaux à tendance conservatrice, par ex. La chronique de John Fund dans Le journal de Wall Street. [20] Elle a reçu le Seán MacBride Peace Prize par le Bureau international de la paix en 2002 pour ce vote.

Dans son discours, elle a cité le révérend Nathan D. Baxter, doyen de la cathédrale nationale : « En agissant, ne devenons pas le mal que nous déplorons. [21]

Le 29 juin 2017, le House Appropriations Committee a approuvé l'amendement de Lee visant à abroger l'autorisation de 2001 pour l'utilisation de la force militaire qui était à la base des actions militaires des États-Unis après le 11 septembre. L'amendement, s'il avait été adopté, aurait exigé que l'autorisation de 2001 pour l'utilisation de la force militaire soit supprimée dans les 240 jours. [22] En juin 2021, elle a parrainé un projet de loi bipartite à la Chambre pour abroger l'AUMF, qui a été adopté par 268 contre 161. Un projet de loi bipartite similaire devrait être examiné par le Sénat. [23]

Autres opinions sur la politique étrangère Modifier

Bien que Lee soit considérée comme une démocrate libérale, elle s'est parfois séparée des membres de son propre parti tout au long de sa carrière au Congrès, en particulier sur des questions de politique étrangère. Elle a voté en faveur de la limitation des opérations militaires en République fédérale de Yougoslavie, contre l'autorisation des frappes aériennes et en faveur d'un plan soutenu par les républicains pour retirer complètement les troupes américaines de l'opération, le tout en 1999. [24] Lee a voté contre l'Irak Résolution de guerre en 2002. [25] [26] [27] Lee était l'un des seuls 46 démocrates à voter pour la loi sur la liberté d'expression en ligne de 2005. [28] Lee était l'un des 13 démocrates à voter contre des crédits supplémentaires d'urgence. projet de loi de 2007 qui, entre autres, a financé la guerre en Irak mais a exigé le retrait des forces américaines pour le 1er octobre. En novembre 2009, Lee était l'un des 36 représentants à voter « non » sur la résolution 867 de la Chambre, qui condamnait le rapport Goldstone de l'ONU. [31] Lee a voté pour le retrait des troupes d'Afghanistan en 2010 et 2011. [32] [33] Lee a également voté en faveur de résolutions similaires impliquant le retrait des troupes du Pakistan et, plus récemment, de la Libye. [34] [35] Lee a rejoint aussi ses collègues républicains, l'un des 70 démocrates à le faire, en votant contre une résolution pour autoriser un usage limité de la force en Libye. [36] Lee était également l'un des seuls 36 démocrates à voter en faveur de la limitation des fonds affectés aux opérations militaires en Libye. [37]

Dans une interview d'août 2017, Lee a déclaré à propos des commentaires du président Trump sur la Corée du Nord : "Ses coups de sabre mettent le monde en danger. Les États-Unis devraient être les grands dans la pièce", et que sa rhétorique lui rappelait les nouvelles. à propos de la crise des missiles de Cuba au milieu de l'adolescence, ajoutant que "les mots de guerre n'étaient pas aussi profonds, dangereux et effrayants [alors] qu'ils le sont maintenant". [38]

En septembre 2018, Lee était l'un des 11 représentants démocrates à signer une déclaration annonçant leur intention « d'introduire une nouvelle résolution privilégiée en septembre invoquant la résolution des pouvoirs de guerre de 1973 pour retirer les forces armées américaines de s'engager dans le conflit de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite avec les Houthis si de nouvelles escalades se poursuivent et que des progrès ne sont pas réalisés vers un accord de paix. » [39]

En avril 2019, après que la Chambre a adopté la résolution retirant le soutien américain à la coalition dirigée par les Saoudiens au Yémen, Lee a été l'un des neuf législateurs à signer une lettre à Trump demandant une réunion avec lui et l'exhortant à signer la « Résolution conjointe du Sénat 7, qui invoque le War Powers Act de 1973 pour mettre fin à la participation militaire américaine non autorisée au conflit armé de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite contre les forces houthis du Yémen, initié en 2015 par l'administration Obama. Ils ont affirmé que « l'imposition par la coalition dirigée par les Saoudiens d'un blocus aérien, terrestre et maritime dans le cadre de sa guerre contre les Houthis du Yémen a continué d'empêcher la distribution sans entrave de ces produits vitaux, contribuant à la souffrance et à la mort d'un grand nombre de civils. dans tout le pays" et que l'approbation de la résolution par Trump enverrait un "signal puissant à la coalition dirigée par les Saoudiens pour mettre un terme à la guerre vieille de quatre ans". [40]

En juillet 2019, Lee a voté contre une résolution de la Chambre condamnant le mouvement mondial de boycott, désinvestissement et sanctions visant Israël. La résolution a passé 398-17. [41]

En octobre 2020, Lee a cosigné une lettre au secrétaire d'État Mike Pompeo condamnant les opérations offensives de l'Azerbaïdjan contre l'enclave peuplée d'Arméniens du Haut-Karabakh. [42]

Contrôle des armes Modifier

Lee est un ardent défenseur d'une législation restreignant la disponibilité des armes à feu. Elle a participé au sit-in de 2016 contre la violence armée à la Chambre des représentants. [43] Les membres démocrates du Congrès ont adopté le slogan "Pas de projet de loi, pas de pause" dans une tentative de pousser l'introduction d'une législation augmentant les restrictions sur les armes à feu. [43] Dans une déclaration sur le sit-in, Lee a déclaré : [44]

À maintes reprises, les républicains de la Chambre ont bloqué notre capacité à assurer la sécurité des Américains en nous empêchant d'adopter des réformes des armes à feu de bon sens, notamment en comblant une échappatoire flagrante qui permet aux terroristes présumés d'acheter des armes de guerre. Ces armes de guerre, dont certaines peuvent tirer 900 coups par minute, n'ont pas leur place dans les rues américaines. Nous ne pouvons tout simplement pas permettre cette folie. Mes électeurs et les habitants de tout le pays ont demandé des mesures, mais ils sont ignorés par les dirigeants républicains de la Chambre. Trop de personnes ont déjà été perdues à cause de la violence armée insensée. Assez, c'est assez, le Congrès doit agir pour protéger la vie des Américains.

Environnement Modifier

Lee a présenté la Loi sur les femmes et le changement climatique en février 2018. Le projet de loi vise à créer un groupe de travail fédéral interagences sur les femmes et le changement climatique. [45] Lee a déclaré à propos de la loi : « Le changement climatique a déjà un impact sur les communautés du monde entier avec un effet disproportionné sur les résidents les plus pauvres du monde. Les femmes constituent la majorité des pauvres du monde et sont particulièrement vulnérables aux changements brusques de l'environnement. chefs de file de leurs familles, les femmes sont appelées à trouver de la nourriture et de l'eau potable, à trouver un logement sûr et à prendre soin de leurs proches. Alors que le changement climatique s'aggrave, provoquant des sécheresses historiques, une élévation du niveau de la mer et de violentes tempêtes, les femmes et les filles feront les frais de cette crise mondiale". [46]

Éducation Modifier

Lee est l'auteur de la Shirley A. Chisholm United States-Caribbean Educational Exchange Act, qui renforcerait les relations étrangères des États-Unis avec les pays de la CARICOM. Cette loi ordonne à l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) de développer un programme complet qui étend et étend les initiatives existantes dans les écoles primaires et secondaires dans les Caraïbes pour fournir des méthodes de formation des enseignants et une participation communautaire accrue aux activités scolaires. [47] Le projet de loi porte le nom de l'ancienne représentante Shirley Chisholm, qui a aidé à inspirer Lee à s'impliquer dans la politique lorsque Chisholm s'est présenté à l'investiture démocrate pour le président Lee était le président de la campagne de Chisholm en Californie du Nord.

Panthères noires Modifier

En 1968, Lee a commencé à faire du bénévolat au centre d'apprentissage communautaire du Black Panther Party à Oakland, en Californie. [48] ​​Lee a travaillé aussi sur la campagne 1973 de Bobby Seale pour le maire à Oakland.

Lee n'était pas d'accord avec le National Park Service supprimant le financement d'un projet Black Panther Legacy en 2017. Le représentant a publié une déclaration disant: "Il est scandaleux que le National Park Service ait retiré des ressources du Black Panther Party Research, Interpretation & Memory Project. Le Black Panther Party faisait partie intégrante du mouvement des droits civiques et le public a le droit de connaître leur histoire. J'appelle le National Park Service et le ministère de l'Intérieur à fournir une explication complète des raisons pour lesquelles ces ressources fédérales essentielles ont été prises une façon". [49]

Cannabis Modifier

Lee a soutenu un certain nombre d'efforts pour réformer les lois sur le cannabis au Congrès. En 2018, elle a introduit la Marijuana Justice Act pour retirer le cannabis de la Controlled Substances Act, pénaliser les États qui appliquent les lois sur le cannabis de manière disproportionnée (en ce qui concerne la race ou le revenu) et promulguer d'autres réformes liées à la justice sociale. [50] La législation supplémentaire que Lee a introduite comprend la loi sur la protection des droits de propriété de la marijuana médicale des États, [51] la loi sur la sphère de sécurité pour la marijuana médicale pour les anciens combattants, [52] la loi sur la restriction excessive de l'application fédérale et des réglementations sur le cannabis (REFER), [53] et la loi Réaliser une participation équitable et durable dans la résolution des commerces émergents du cannabis (RESPECT). [53] Lee était à l'origine co-sponsor de la Ending Federal Marijuana Prohibition Act lorsqu'elle a été introduite pour la première fois en 2011. [54] En janvier 2019, elle a été nommée coprésidente du Congressional Cannabis Caucus. [55]

Objections à l'élection présidentielle Modifier

Après l'élection présidentielle de 2000, Lee et d'autres membres de la Chambre se sont opposés au décompte des voix électorales de la Floride après un recomptage controversé. Parce qu'aucun sénateur ne s'est joint à leur objection, celle-ci a été rejetée par le vice-président Al Gore, qui a perdu les élections face à George W. Bush. [56]

Lee était l'un des 31 démocrates de la Chambre qui ont voté pour ne pas accepter les votes électoraux de l'Ohio lors de l'élection présidentielle de 2004. [57] Bush a remporté l'Ohio par 118 457 voix. [58]

Après l'élection présidentielle de 2016, Lee s'est opposé aux votes électoraux du Michigan et de la Virginie-Occidentale. Because no senator joined her objections, they were dismissed. [59] Donald Trump won Michigan by slightly over 10,000 votes and West Virginia by over 300,000 votes. [60]

Defense budget Edit

Lee called for a 10% cut to the military budget of the United States. [61] She backed an amendment to reduce the size of the $740 billion National Defense Authorization Act for Fiscal Year 2021, but it was rejected by a majority of Democrats and Republicans. [62]

Logement Modifier

Lee has made affordable housing in the East Bay area and beyond a top priority. She has supported and backed legislation meant to expand home ownership opportunities, improve public housing quality, and assist the homeless. [63]

Soins de santé Modifier

Lee was strongly critical of the Stupak-Pitts Amendment, which places restrictions on health insurance plans providing coverage for abortions in the context of the Affordable Health Care for America Act. [64] Lee supports Medicare for All. [65]

Economic Edit

On September 29, 2008, Lee was one of 95 Democrats to vote against the defeated Emergency Economic Stabilization Act. [66] She voted for a modified version on October 3. [67]

Death penalty Edit

Lee's opposition to the death penalty was recognized in 2002 by Death Penalty Focus, which gave her the Mario Cuomo Act of Courage Award. [68]

Louis Farrakhan Edit

In March 2018 Lee said, "I unequivocally condemn Minister Farrakhan's anti-Semitic and hateful comments." [69]

Committee assignments Edit

On November 30, 2018, House Democratic leader Nancy Pelosi announced that she had recommended Lee to become one of three co-chairs of the Steering and Policy Committee [70] [71] alongside Reps. Rosa DeLauro (D-Conn.) and Eric Swalwell (D-Calif.). [70] [71] The change was approved on December 11, 2018. [72]

Caucus memberships Edit

On March 15, 2013, Lee announced the official relaunch of the Congressional Social Work Caucus to the 113th Congress as its new chairwoman. [80]

Lee was Chair of the Congressional Black Caucus from 2008 to 2010. [1]

On November 28, 2018, Lee lost an attempt to become Chair of the House Democratic Caucus to New York Representative Hakeem Jeffries. [81] Lee blamed ageism and sexism for her defeat. [82]

United Nations assignments Edit

In 2002, the Peace Abbey in Boston gave Lee the Courage of Conscience Award for her courage to stand alone and vote against the call to war after the September 11 attacks. [83] In her speech she said, "let us not become the evil that we deplore." [84]

In 2003, she was recognized as a Woman of Peace at the Global Exchange Human Rights Awards in San Francisco with Bianca Jagger, Arundhati Roy and Kathy Kelly. [85] In 2010, Lee took the food stamp challenge and also appeared in the documentary film Food Stamped. [85]

In 2014, Lee, Hill Harper, and Meagan Good contributed to Enitan Bereola II's bestselling book Gentlewoman: Etiquette for a Lady, from a Gentleman. [86]

Lee has two sons, Tony and Craig, both of whom work in the insurance industry. Tony Lee is the CEO of Dickerson Employee Benefits, one of the nation's largest African-American owned insurance brokerage/consulting firms. Craig Lee is a long-term senior executive at State Farm. [85]

Lee married pastor Clyde Oden Jr. on December 31, 2019. [87]

In 2014, Lee received endorsements from the California Labor Federation, AFL-CIO, Feminist Majority Political Action Committee, J Street PAC, NARAL Pro-Choice America, Sierra Club, and United Auto Workers. [88]


Why Didn’t Robert E. Lee Attack Washington After Chancellorsville?

Just finished reading TIME Magazine’s “Gettysburg: A Day-by-day account of the greatest Battle of the Civil War.” For me, I found it very interesting, but it left me with a question.

After his victory at Chancellorsville, why didn’t General Lee head straight for Washington? With the Union Army in the mess it was in at the time, he very well might have gotten through and taken it—ending the war in the South’s favor three years early. Instead, it sounds like he spent the whole war going out of his way to avoid the city.

Although arguably General Robert E. Lee’s most remarkable victory, Chancellorsville left the Army of Northern Virginia with plenty of its own wounds to lick, along with depleted supplies, including horse fodder for Maj. Gen. J.E.B. Stuart’s Cavalry Corps, which were replenished by the arrival of Lt. Gen. James Longstreet with the provisions he had acquired during his Suffolk campaign. Lee also had to find a successor to his fallen Second Corps commander, the late Lt. Gen. T.J. “Stonewall” Jackson, and wait for the wounded Maj. Gen. A.P. Hill to recover and take charge of the newly formed Third Corps.

Even once he got underway toward Pennsylvania, Lee doubted that he could have taken Washington directly, since Maj. Gen. Joseph Hooker had stationed his corps in locations that would assure their being between him and that target—and even if he took it, he doubted his ability to hold it. Lee’s strategy all along had been psychological (before anyone knew the term): to march around Washington, hoping the threat the Army of Northern Virginia constituted would pressure nervous politicians to urge Abraham Lincoln into at least talking to Richmond, which as an act of recognition would constitute a victory in itself. In the process, Lee also hoped he could draw the Army of the Potomac into a battle that would result not in its defeat or embarrassment, but in its partial or complete annihilation, thereby putting more serious pressure on Washington. He did stumble into such a situation at Gettysburg, but on terms that proved far less favorable than he would have wanted—and he paid a heavy price for going through with it anyway.

In any case, seizing Washington outright was never part of Lee’s strategy. He probably had studied enough history at West Point to know how decisive it had been when the British secured Philadelphia in October 1777—or, for that matter, when they took and burned Washington itself in August 1814.

Jon Guttman
Research Director
World History Group
More Questions at Ask Mr. History

Readers interested in Gettysburg should check out “Gettysburg: Three Days of Courage and Sacrifice” from the staffs of Guerre civile américaine et Civil War Times les magazines. It includes more than 30 first-person accounts.—Ed.


Customers Also Bought Items By


Peter Salem – African American Patriot During the American Revolutionary War

Peter Salem by Walter J. Williams Jr.

Peter Salem, a slave who was freed to fight in his master’s militia, is credited for stepping forward at a critical point in the Battle of Bunker Hill outside Boston in 1775 he fired the shot that killed British Royal Marine Major John Pitcairn. At the time of the battle, Salem was already a veteran who had stood in defiance with the Framingham militia at Concord Bridge two months earlier. He continued to serve in Colonel Nixon’s regiment, seeing action in the New York City Campaign and several major battles throughout the war, including pivotal battles at Saratoga, NY – the 19 th of September and the 7 th of October, 1777. He was also present at the Battle of Stony Point, July 15-16, 1779, a midnight assault on a British garrison about ten miles south of West Point on the Hudson River.

Peter Salem was born a slave in Framingham, Massachusetts in 1750 his birthday is still celebrated in Framingham on October 1 st . The names of his parents have been lost to history. He was owned by Jeremiah Belknap, an army captain who reportedly named Salem for his own earlier residence in Salem, Massachusetts. Some earlier scholars report that Salem fought as a slave in Belknap’s regiment. It is now widely believed that he was sold to Major Lawson Buckminster sometime in early 1775.

Because of fear of slave insurrections, both north and south, African Americans were barred from legally serving in militias since 1656. The Committee of Safety, fearing hostilities and dealing with a low turnout rate for white recruits, allowed the recruitment of free blacks. Major Buckminster freed Salem so he could enlist in his regiment and thus Salem joined Captain Simon Edgel’s company of ‘minutemen’, those who were prepared for action at a minute’s notice.

John Trumbull’s painting depicting The Death of General Warren at the Battle of Bunker Hill, 1775. (Photo credit: Wikipedia)

On April 19 th , 1775, Salem stood by his former masters and fought at the Battles of Concord and Lexington, Massachusetts. Five days later, he enlisted in Colonel John Nixon’s Fifth Massachusetts Regiment and was assigned to Captain Thomas Drury’s company.

Peter Salem fires the fatal shot that kills Major Pitcairn at the Battle of Bunker Hill by J.E. Taylor — Image by © CORBIS

Though Salem fully participated in the Battle of Lexington and Concord Bridge, it was in the Battle of Bunker hill that he gained notoriety among the officers of the newly formed Continental Army. During the battle, he was a soldier in Colonel Nixon’s Massachusetts regiment and positioned in the redoubt that was ultimately over run by the British Nixon’s regiment having sustained the most casualties of the American forces that day. Some skeptics have questioned Peter Salem’s role in firing the fatal shot that killed Major John Pitcairn, one of the most important figures on the British side. However there is no denying the important role Salem played in the battle and the evidence is strong that Salem fired the fatal shot. Several witnesses noted Salem’s actions in their diaries or later writings. The most accurate account of the battle is referenced in a letter by Aaron White of Thompson, Connecticut, which provides what many scholars believe to be the most accurate account of what took place. In 1807, White recorded the following, based on an account by an eyewitness:

The British Major Pitcairin had passed the storm of our fire and had mounted the redoubt, when waving his sword, he commanded in a loud voice, the rebels to surrender. His sudden appearance and his commanding air at first startled the men immediately below him. They neither answered or fired, probably not being exactly certain what was to be done. At this critical moment, a negro soldier stepped forward and, aiming his musket at the major’s bosom, blew him through.

Some scholars believe that Salem is the black soldier that can be seen in the top left corner of Trumbull’s painting, just above Colonel Knowlton (white shirt) and Gen. Putnam’s head. Other scholars believe that Peter Salem is more prominently depicted on the right bottom section of John Trumbull’s painting “The Death of General Warren”

Salem’s superiors later introduced him to General George Washington as “the man who shot Pitcairn.” A celebrated painting by John Trumbull that was painted in 1787 and entitled The Death of General Warren at the Battle of Bunker’s Hill hangs in the U.S. Capitol rotunda in Washington, D.C. It shows a black soldier prominent in the painting that is thought to be Peter Salem holding a flintlock musket as Pitcairn falls, though some experts believe that he is more likely the much smaller image of a black soldier at the top of the painting.

Major General George Washington remained a southern planter with deep roots of prejudice and fear of slave insurrections. On November 12 th 1775, as supreme commander, he issued an order forbidding African Americans, slaves or freemen, from serving in the new American armed forces. With many enlistments expiring by the end of the year, the recruitment of whites was not going as well as hoped and many regimental leaders asked for their black soldiers to remain. Peter Salem resigned and left for home. When word reached Washington that on November 7 th 1775, Lord Dunmore, Royal Governor of Virginia, had freed all slaves of patriots willing to serve the British, he canceled his order. A new edict was issued on the 30 th of December that permitted free African Americans. After the Continental Congress approved the order on the 16 th of January, 1776, Peter Salem reenlisted and joined the forces en route to the Northern Army with orders to ward off General Burgoyne’s attempts to cut the colony in half.

Salem remained in General Nixon’s Brigade and participated in the Battles of Saratoga, Sept. 19 – Oct. 7.

Salem was discharged from the army on March 1 st , 1780, but remained in the Framingham Militia until the end of the war. After the war, he built a small cabin near Leicester, Massachusetts. He was married to Katy Benson in September, 1783. He tried his hand as a vegetable gardener but was unsuccessful and resorted to earning a meager living by weaving and repairing baskets and cane bottom chairs.

Peter Salem’s grave at the Old Bur

He was listed in the Framingham census of 1790 as head of a household of two free people of color. He and Katy had no children and the marriage was dissolved soon after the census was taken. Salem was favored by many members of the community and was popular among the children, telling them stories about the war. He remained poor his whole life and was destitute in old age, forced to seek charity. He died in the Framingham poorhouse and was buried in the town cemetery among whites, which was considered an honor for a former slave.

Framingham established an annual Peter Salem Day on June 17 th , 1882. A monument was erected at the Old Burying Ground. Ça lit: Peter Salem, A Soldier of the Revolution, Concorde, Colline du bunker, Saratoga, Died August 16, 1816. Some years later, the Daughters of the American Revolution placed a stone on the grounds where Salem’s cabin had once stood. It is inscribed: Here lived Peter Salem, A Negro soldier of the Revolution.

For more on Peter Salem’s role at the Battle of Bunker Hill and African American Soldiers in the Revolutionary War, Check out these previews and books on Amazon.

Shades of Liberty is the exciting new action-packed historical fiction series that chronicles African Americans who fought in the American Revolutionary War.


Voir la vidéo: The Faith of Stonewall Jackson (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Hilel

    What words ... the phenomenal, brilliant idea

  2. Nigul

    Wacker, une excellente phrase et est opportun

  3. Lyfing

    Sujet infiniment

  4. Cartland

    Cette idée a expiré



Écrire un message